..Bardenas 2020

..............Année 2021

 

Quels sont donc ces nouveaux panneaux ?

Panneau de refuge pour animaux.

Les gardes du Parc Naturel viennent de disposer tout autour de la zone Pisquerra-Rallon de nombreux panneaux rouges sur lesquels est écrit « Refugio ».
Ces panneaux signalent les limites d’une vaste zone dans laquelle les chasseurs n’ont pas le droit de se rendre (sauf pour traquer les sangliers), il s’agit donc d’une zone de refuge pour animaux.

Nota : Vous ne le saviez peut-être pas mais la chasse est autorisée dans la Bardena Blanca, bien qu’assez peu pratiquée. Les chasseurs préfèrent les zones boisées de la Bardena Negra et les vastes terres agricoles de la Bardena del Plano. La Bardena aragonaise est également un lieu très apprécié pour la chasse.
Photo prise hier (19/01/21) par José Maria Samanes de chez Bardenas Aventure.

 

 

La neige disparait mais persiste dans la Negra.

13/01/21 : La Communauté des Bardenas Reales a levé aujourd’hui l’interdiction de circuler sur les pistes de la Bardena Blanca en raison de la fonte des neiges et du retour des températures positives.
On se souvient que ce weekend de nombreux véhicules se sont retrouvés bloqués sur les pistes enneigées (voir article plus bas).

Il est cependant déconseillé de se rendre dans certaines zones de la Bardena Negra en raison de la persistance de la neige. La piste qui monte à la Plana de la Negra depuis Alfarillo est, par exemple, totalement impraticable.
Les pistes de la Negra seront de nouveau praticables d’ici ce weekend.

Piste Alfarillo-Plana de la Negra
Emprunter cette piste pentue et enneigée s’avère très périlleux même pour un 4x4.
Piste Negra
La neige a bien commencé à fondre, mais les nuits froides rendent les pistes
verglaçantes au petit matin (Bardena Negra). Photos de Irene Nonay

 

 

Une nouvelle nuit neigeuse, très neigeuse !

Cette nuit la neige est de nouveau tombée sans interruption de 02h00 jusqu’aux premières heures de la matinée sous une température de - 4°c.
Dans les Bardenas le manteau neigeux a dorénavant une épaisseur qui varie de 15 à 20 cm selon les zones, ce qui est exceptionnel puisqu’il faut remonter à 2003 ou 1994 pour trouver des chutes de neige aussi abondantes.
Les responsables du Parc Naturel des Bardenas Reales ont décidé de fermer l’accès aux Bardenas à tous véhicules motorisés afin d’éviter les incidents d’hier. Cette mesure devrait être maintenue jusqu’en milieu de semaine.

Voici quelques nouvelles photos prises ce matin par José Maria Samanes, Emilio Floristan, Jesus Pejenaute et Alba Lula.

webcam Bardenas Aventure
Capture d'écran de la webcam Bardenas Aventure
Cabaña de Pancho
La maisonnette de Pancho, non loin du Castildetierra.
Piste enneigée
Les pistes sont pour la plupart non praticables pour de simples véhicules de tourisme.
Castildetierra
Le Castildetierra, depuis le fond du ravin de las Cortinas.
Pisquerra
La Pisquerra.
Rallon
Secteur du Rallon.
Le Rallon
Le Rallon est méconnaissable.
Los tres hermanos
Non, ce n'est pas le Castildetierra mais l'un des trois reliefs de Los Hermanos.
Fraile Alto
Le Fraile Alto, au sud de la Bardena Negra.

 

 

Allez, un peu d’humour …

Suite à cet épisode neigeux exceptionnel le webmaster du présent site internet n’a pas pu s’empêcher de faire un peu d’humour sur le Facebook espagnol du site, ce qui a fait rire pas mal de monde.

« Ce matin, dans la Bardena Blanca »
Humour

 

 

Plusieurs véhicules bloqués dans la neige.

Malgré les recommandations émanant des autorités navarraises de nombreuses personnes se sont rendues dans les Bardenas afin de contempler le désert entièrement recouvert de neige, ce que l’on peut comprendre.
Le problème est que plusieurs dizaines d’automobiles se sont retrouvées bloquées sur les pistes enneigées et glissantes, obligeant ainsi leurs occupants à sortir dehors afin de pousser leurs véhicules. Seuls ceux qui avaient prévu des chaînes à neige ou qui étaient venus en 4x4 pouvaient circuler sans encombre.

Véhicules bloqués
Véhicule bloqué
Policia

 

 

Des Bardenas toutes blanches !

09/01/21 Les météorologues espagnols avaient vu juste, dès 03h00 dans la nuit de vendredi à samedi de fortes chutes de neige se sont abattues sur le désert des Bardenas.

Il neige au moins une fois ou deux chaque année dans les Bardenas, mais cette fois il faut reconnaitre que la couche neigeuse est bien plus importante que d'accoutumé puisqu’en certains endroits elle atteint 12 cm d’épaisseur.
Cet épisode climatique est d’autant plus exceptionnel qu’il concerne pratiquement toute l'Espagne. En une seule nuit la neige a isolé de nombreux villages et paralysé des grandes villes parmi lesquelles Madrid et Saragosse.
Dans la région voisine des Bardenas, en Aragon, le désert des Monegros (à 80 km de là) a connu une véritable tempête de neige recouvrant ainsi les sols d’une couche neigeuse de plus de 20 cm d’épaisseur, du jamais vu dans cette contrée.

Voici quelques photos prises ce matin par José Maria Samanes de "Bardenas Aventure" et par César Gurria Guerra de "Bardenas Tour".

Cortinillas
Reliefs d'érosion
Barranco
Bergerie
Castildetierra

 

 

ALERTE METEO !!!

Que se passe-t-il lorsque d’importantes masses nuageuses provenant du sud rencontrent une zone d’air froid intense ? Et bien il neige.

C’est ce qu’il faut s’attendre à voir dans la région des Bardenas pour ce weekend, tant du côté navarrais qu’aragonais.
Depuis quelques jours le beau temps hivernal conjugue avec des températures largement négatives de jour comme de nuit. Avec l'arrivée des nuages l’agence météorologique nationale AEMET prévoit de fortes chutes de neige dès demain, samedi 09 janvier. L’épaisseur de la couche neigeuse pourrait atteindre 10 à 20 cm selon les zones.

Il va de soi qu’il est fortement déconseillé de se rendre dans les Bardenas durant les prochains jours.

 

 

Mort d’un aigle royal bien connu dans les Bardenas.

Cette nouvelle pourrait presque paraitre anecdotique, mais ce cas est assez particulier d’autant que l’aigle royal est une espèce rare dans les Bardenas.

Ause était une imposante femelle aigle royal de 2 mètres d’envergure et d’un poids de 5 kg. Selon les gardes du Parc Naturel des Bardenas il s’agissait d’un spécimen assez exceptionnel.

Ause vivait et se reproduisait dans la Bardena Negra depuis de nombreuses années. En 2020 elle avait niché dans un pin d’Alep où elle avait eu un jeune aiglon, là aussi aussi une femelle.

Le 01 décembre dernier, après deux ans d’efforts et de surveillance, les gardes ont réussi à capturer Ause avec le plus grand soin afin de l’équiper d’un émetteur GPS, ce qui devait permettre de mieux connaitre son territoire, ses habitudes, ses zones de nourrissage, les falaises où elle se réfugiait la nuit, etc.
Mais nul n’aurait imaginé ce qui allait arriver 15 jours plus tard.

Dans la nuit du 14 au 15 décembre Ause a dormi dans un arbre près d’une ligne électrique qui sert à alimenter le sanctuaire de Sancho Abarca (Bardena aragonaise). En début de matinée l’aigle s’est posée sur cette ligne et a été électrocutée.
Les gardes l’ont retrouvé dans la journée, gisant morte sur le sol au pied d'un poteau électrique.

Ce cas met encore une fois en évidence le danger que représente les lignes électriques pour les oiseaux, chaque année se sont des dizaines de rapaces et de cigognes qui sont électrocutés autour des Bardenas, tant en Navarre qu’en Aragon. Les éoliennes géantes, nombreuses dans la région, représentent elles aussi un grave danger pour les grands rapaces tels que les vautours (voir « Flash infos 2010 », en fin de page).

Aigle royal.

Photo prise depuis le sommet Santa Margarita (Bardena aragonaise) par Frédéric Moncoqut.
Voir et photographier un aigle royal dans les Bardenas est une chance, presqu’un privilège.
Peut-être s’agissait-il d’Ause ?

 

 

Devrons-nous bientôt payer pour visiter les Bardenas ?

Durant ces derniers mois cette idée a été évoquée plusieurs fois par le président du Parc Naturel, José Maria  Agramonte.

La Communauté des Bardenas envisage très sérieusement de faire payer l'entrée aux touristes qui ont l'intention de visiter le Parc Naturel des Bardenas Reales.
Le projet est déjà bien avancé puisqu’il est inclus, avec calcul des revenus et des coûts, dans le "Plan de Tourisme" publié au Journal Officiel de Navarre, après avoir été approuvé par la Communauté en juillet dernier.

Même s’il n’est pas encore figé le tarif d’entrée dans les Bardenas serait d’environ 18 euros par jour (3 € par personne, 5 € pour l’usage des itinéraires 10 € pour les parcourir en véhicule motorisé). Les guides de tourisme et de randonnées seraient également touchés par ces tarifs, ainsi que les espagnols eux-mêmes qui même sans être des touristes devraient s’acquitter du paiement d’un ticket d’entrée pour aller dans leurs Bardenas.

Autant le dire tout de suite, dans la région cette nouvelle ne plait guère et des protestations commencent à fuser de toutes parts.
Et puis 18 € par jour, avouons que ça fait un peu cher.

Mais pas de panique !

L’Association Touristique la Ribera de Navarre (ATURINA) qui rassemble plus d’une trentaine de professionnels du tourisme (hôtels, camping, restaurants, gites, guides, …) s’est saisie de l’affaire et est bien décidée à mettre un terme à ce projet absurde qui ne pourrait que faire fuir les touristes et nuire à l’emploi et à l’économie locale.

Le présent site internet vous tiendra informé de l’évolution de ce projet, son webmaster étant en contact étroit avec ATURINA.

 

 

Le van, mieux qu’une voiture, et une bonne alternative au camping-car.

Les Bardenas en van.

 

Dans son numéro de janvier-février-mars le magazine des fourgons aménagés Van Life consacre six pages au désert des Bardenas.
Les passionnés de van et de grands espaces apprécieront assurément ce reportage bien écrit et agrémenté de belles photographies.

 

Magazine Van Life n°15

 

 

¡¡¡ Feliz año nuevo !!!

Le site www.bardenas-reales.net et son webmaster, Frédéric Moncoqut, vous souhaitent une Bonne Année 2021 !

Bonne année !