Procurez-vous vos cartes des Bardenas Reales

 

Carte des Bardenas Reales (2016)

1:50.000

Cet ensemble de cartes est le plus récent et le plus précis réalisé à ce jour.
Au recto figure une grande carte (échelle 1:50.000) montrant l'intégralité du territoire, et au verso se trouve une carte encore plus détaillée montrant la Bardena Negra (échelle 1:25.000) ainsi qu'une représentation aérienne 3D des Bardenas.
Cet ensemble de cartes est vendu accompagné d'un petit guide de 37 randonnées.
Cliquez ici pour en savoir plus.

 

 

Carte des Bardenas Reales (1990)

1:50.000

Cette carte des Bardenas fit le bonheur des randonneurs durant un quart de siècle, mais aujourd'hui force est de constater qu'elle date un peu. Certaines pistes ont disparu ou sont devenues impraticables, d'autres ont été créées, de nouvelles routes ont été construites, des parcs éoliens ont vu le jour, des nouveaux plans d'eau sont apparus, les urbanisations se sont étendues, etc.
Bref, cette carte est gratuite mais elle n'est plus d'actualité.

 

 

 

Les Bardenas vues depuis l'espace
(cliquez sur les loupes pour agrandir l'image).

 

 

Le temps qu'il fera aujourd'hui et demain à Arguedas (Bardenas Reales).

Les Bardenas sous la pluie et par temps gris, c'est pas l'idéal, alors n'hésitez pas à consulter la météo quelques jours avant votre départ.

Pour des prévisions météo à sept jours, cliquez ici.

 

Carte routière de la périphérie des Bardenas Reales

 

Plans de quelques villes et villages proches des Bardenas Reales

 

Une application pour téléphones portables !

Le Parc Naturel des Bardenas met à la disposition des touristes une application téléchargeable sur les téléphones portables.

Simple mais intéressante, cette application permet de consulter une carte des Bardenas et une vue satellite (Google maps). Sur ces cartes quelques repères géographiques peuvent être cliqués de manière à obtenir des informations audio sur divers sujets tels que les origines des Bardenas, les badlands, l’agriculture, l’élevage, le Castildetierra, les étangs, etc. Chaque commentaire dure plus ou moins 2 mn.

Les commentaires sont faits en 5 langues : en espagnol, en basque, en anglais, en français, et en allemand.

Seul regret, cette application ne donne des explications que sur le Blanca (le cœur aride des Bardenas) en négligeant totalement le reste du territoire... Cette application n’est donc clairement pas un guide de tourisme.

 

 

0

Quelques attractions proches des Bardenas.

Sendaviva est à la fois un parc d'attraction et un zoo situé en haut de la montagne del Yugo, à seulement 4 km des Bardenas. Idéal pour s'amuser en famille !

La Fabrica de Escobas Mendi est une fabrique artisanale de balais située à Valtierra. Ne vous fiez pas aux apparences, cette visite touristique est très riche d'enseignements, à voir absolument !

El Centro Termoludico de Cascante est un vaste espace thermal qui met à votre disposition de nombreux équipements sportifs et aquatiques (salle de musculation, piscines intérieures et extérieures, sauna, hammam, etc).

El Barranco Perdido est un parc d'attraction dont les thèmes portent sur les dinosaures et sur la paléontologie. Petits et grands auront aussi la joie de découvrir de nombreuses activités, parmi lesquelles des jeux de cordages, des jeux d'eau, une piscine, etc.

0

 
.
.
C'est toujours bon à savoir

Depuis que les Bardenas sont fréquentées par les touristes français, disons depuis le milieu des années 1990, on entend tout et n’importe quoi,... souvent n’importe quoi d’ailleurs.
Ainsi, il peut être intéressant, voir instructif, de tordre le cou à certains clichés.

 

 

Attention, dans les Bardenas : pluie = boue, et boue = danger !

Que l’on soit à pied, à VTT, à moto, ou en automobile (4x4 inclus), circuler dans les Bardenas par temps de pluie peu rapidement devenir un véritable calvaire.

Un homme averti en vaut deux, cliquez ici.

 

 

 

Vols dans les véhicules, quelques règles de prudence suffisent.

Vous projetez de partir en randonnée pour plusieurs heures ?
Laisser votre véhicule seul et sans surveillance au milieu du désert vous inquiète ?
Qu'à cela ne tienne, pour éviter les (peu probables) mauvaises surprises, mais surtout pour partir l'esprit tranquille, sachez qu'il y a quelques règles de prudence à respecter.

Tout d'abord, sachez que proportionnellement au grand nombre de visiteurs qui se rendent dans les Bardenas, les vols à bord des automobiles sont rarissimes.

Pour vous assurer un maximum de sécurité et pour partir en randonnée l'esprit tranquille, voici quelques conseils :
  • Ne laissez rien de visible dans votre véhicule.
  • Laissez votre boite à gants ouverte et vide (histoire de bien montrer qu'il n'y a rien à y voler).
  • Si votre coffre est également vide, retirez votre plage arrière de manière à ce que les voleurs puissent le constater.

Si votre véhicule contient trop de bagages et que vous êtes angoissé à l'idée de l'abandonner en plein désert le temps d'une randonnée, il n’existe dans ce secteur des Bardenas que deux endroits où vous pourrez le stationner dans une relative sécurité :

  • Près du Castildetierra (lorsque s’y trouvent déjà de nombreux autres véhicules en stationnement). En ce lieu il y a beaucoup de passage, beaucoup de touristes, et les voleurs n'aiment pas les lieux trop fréquentés.
  • Au parking du centre touristique des Bardenas (voir "Flash infos 2010"), probablement le lieu le plus sûr, certains randonneurs espagnols ont déjà pris cette habitude.

Ne stationnez pas votre véhicule à l’entrée de la base, les militaires risquent de ne pas apprécier.

Pour conclure, il est bon de répéter une nouvelle fois que proportionnellement au grand nombre de visiteurs qui se rendent dans les Bardenas, les vols sont très rares. Inutile donc de psychoter, il suffit simplement de se montrer prudent.

F.M.

 

 

 

Avis aux randonneurs !

Que l’on soit à pied, à vtt ou en véhicule motorisé, l'accès à certaines zones des Bardenas est interdit dès février-mars pour une durée indéterminée pouvant s'étendre jusqu'à août ou septembre. Cette interdiction étant renouvelée chaque année.

La raison invoquée  ? De nombreux rapaces se reproduisent et nichent en ces lieux. Il a été constaté que le passage répété des randonneurs perturbe l'accouplement de ces oiseaux et met en péril le développement de leurs progénitures.

Ces sites se situent tous dans la ZEPA de la Bardena Blanca (Zone spéciale de protection des rapaces et des oiseaux des steppes).

Il est clair que cette réglementation est une contrainte peu réjouissante pour les randonneurs et pour les professionnels du tourisme, mais il vous est tout de même demandé de respecter cette interdiction d'accès, d’autant que les gardes du Parc Naturel des Bardenas Reales patrouillent fréquemment en ces lieux.

F.M.

L’interdiction d’accès à ces sites (ici la Ralla) correspond à la période de reproduction et de nidification des grands rapaces.

Attention ! La période d'interdiction n'est toujours pas connue avec exactitude et peu variée d'une année à l'autre (les responsables du Parc Naturel des Bardenas Reales sont très peu communicatifs sur le sujet).

 

Pour connaitre les dates d'accès à ces sites,
veuillez vous rendre en haut de cette page web.

 

 

Les services de secours.

Que l'on soit en automobile, à moto, à VTT ou à pied, nul n'est à l'abri d'une chute, d'un égarement, ou de tout autre incident / accident.
D'où que l'on se trouve dans les Bardenas, les services de secours navarrais peuvent être joints par téléphone en composant le 112.

 

 

Les Gardes des Bardenas, les Gardes Forestiers,
la Paprona, et la Police Forale.

Qui sont-ils ? Quels sont leurs droits ? Que font-ils ?
Les Gardes des Bardenas, les Gardes Forestiers, la Paprona et la Police Forale,
ces hommes que vous rencontrerez probablement un jour ou l'autre.

 

 

 

Avis aux campeurs !

Lorsque l’on vient de France et qu’on a nul part où passer la nuit, il est parfois très tentant de planter sa tente dans les Bardenas.

Sachez toutefois que cette pratique est strictement interdite.

Chaque année, durant la période estivale, les Gardes du Parc Naturel des Bardenas Reales traquent sans relâche tous ceux qui ne respectent pas la réglementation touristique.

Ils sont assermentés et font autorité dans le Parc. Ils patrouillent à toutes heures de la journée et dans toutes les zones des Bardenas.

Mais ce que peu de gens savent, c’est qu’ils patrouillent aussi la nuit dans l’unique but de débusquer ceux qui font du camping sauvage ! Et à ce petit jeu ils sont particulièrement doués.

 

Donc, si vous ne voulez pas vous faire expulser des Bardenas en plein milieu de la nuit, soyez prévoyant : il existe de nombreuses possibilités d’hébergement tout autour des Bardenas (des hôtels et des locations, et même un camping).

 

Bon à savoir :

- L’accès aux Bardenas est autorisé de 08h00 à une heure avant le coucher du soleil. Durant la nuit, aucune présence touristique n’est tolérée.

- Il est à noter que la quasi-totalité des contrevenants sont français. Encore une fois, ce n’est pas bon pour notre image.

F.M.

 

 
Petit rappel, juste une histoire de savoir vivre et de respect.
 

 

Avis aux conducteurs de 4x4, de quads et de trails !

Les 4x4, quads et trails immatriculés en France sont très mal vus dans les Bardenas.

Leurs conducteurs, français et bien souvent bordelais, ont la fâcheuse tendance à faire tout et n’importe quoi, comme s’ils étaient en territoire conquis.

Cela a pour effet de provoquer l’exaspération et la colère de nombreux autochtones, l’image des français et des adeptes du tout-terrain s’en trouve donc fortement salis.

Des changements de comportement s’imposent.

 

Petit rappel : Les Bardenas Reales sont un Parc Naturel et une Réserve de Biosphère répertoriée par l’Unesco. Le territoire comporte également trois Réserves Naturelles, deux ZEPA (zones de protection des rapaces et des oiseaux des steppes), ainsi que quelques sites protégés déclarés « Zones Humides ». Ces mesures de protection hors-normes sont destinées à protéger et à sauvegarder cet environnement naturel particulièrement fragile.

Les conducteurs de véhicules tout-terrains ont donc L’OBLIGATION de respecter la réglementation touristique en vigueur dans les Bardenas Reales.

Il vous est ainsi demandé de :

  • Ne pas circuler sur les pistes interdites aux véhicules motorisés.
  • Ne pas faire de hors-piste (rouler à travers champs, dans les steppes, etc).
  • Ne pas faire de franchissement.
  • Ne pas vous aventurer au fond des barrancos (ravins).

Nous ne sommes pas en territoire conquis !

Respectez les espagnols qui vous accueillent chez eux, respectez la nature, respectez les Bardenas.

Merci.

F.M.

 

 

 

Note du webmaster : Petite mise au point sur les interdits.

- avril 2016 -

Ces derniers temps, vous avez été nombreux à m’écrire pour me faire part de votre mécontentement concernant la Réglementation Touristique en vigueur dans les Bardenas.

En consultant ces deux pages web, vous avez constaté que le Parc Naturel des Bardenas Reales est extrêmement réglementé et que les interdits y sont nombreux. Certains de ces interdits sont justifiés et contribuent à protéger ce fragile site naturel d’un afflux touristique toujours plus dense, mais d’autres peuvent effectivement paraitre assez excessifs.

A lire les emails que je reçois, trois interdits majeurs semblent poser problème aux touristes français :

  • Les nombreuses pistes interdites aux automobilistes et aux vététistes.
  • L’interdiction de camper la nuit dans les Bardenas.
  • L’interdiction d’accès aux zones Pisquerra / Rallon / Ralla / Gorra durant 7 mois par an.

Petite anecdote pour le moins très étrange : quelques internautes (rares, bien heureusement) m’ont sévèrement réprimandé par email au sujet de ces interdits, comme si j’en étais l’initiateur ! On aura tout vu !

 

Bref, à y regarder de plus près, on peut se rendre compte que cette Réglementation Touristique n’est pas si contraignante qu’on veut bien se l’imaginer :

1 - Au sujet des pistes par exemple, les possibilités de randonnées pour les vététistes s’avèrent nombreuses, variées et très attrayantes.

Les randonneurs à pied sont libres d’aller où bon leur semble sauf indications contraires (Pisquerra/Rallon/Ralla/Gora durant environ 7 mois par an et zone militaire).

Et enfin, les conducteurs de véhicules motorisés ont à leur disposition une bonne centaine de kilomètres de pistes, ce qui est largement suffisant pour avoir un excellent aperçu des Bardenas (les adeptes du tout-terrain n’adhèreront pas à ce point de vue, mais ils doivent se faire à l’idée que les Bardenas où tout est permit c’est terminé).

2 - Pour ce qui est des campements, toute présence touristique est interdite sur le territoire des Bardenas Reales durant la nuit, mais rien ne vous interdit de bivouaquer dans les proximités hors des limites du Parc Naturel (il y a une certaine tolérance, sous réserve de grande discrétion et de respect de l'environnement).

De plus, vous pouvez trouver dans les villages proches des hôtels, de nombreuses maisons à louer et même un camping (voir plus haut dans cette page web).

3 - L’accès aux zones de la Pisquerra, du Rallon, de la Ralla et de la Gora est l'interdiction la plus critiquée de toutes, elle doit malgré tout être impérativement respectée.

Interdire temporairement l’accès à ces sites est selon moi une bonne mesure (bien qu'à mon sens un peu trop longue).
Je m’explique : Il y a quelques années j’ai constaté par moi-même la gêne que peut occasionner le passage répété des randonneurs en un lieu donné. Un sentier se trouve en haut d’une falaise où niche un vautour. J’observe et j'y constate de nombreux passages de randonneurs, à peine à une trentaine de mètres du nid. Les randonneurs sont dans l’ensemble assez silencieux, mais malgré tout, à chaque passage, le vautour se lève du nid et s’en éloigne d'un mètre ou deux. A un moment un groupe de sept ou huit vététistes est passé, ce qui a eu pour effet de faire s’envoler le vautour !

J'ai observé cela durant une petite heure. Il est clair que ce pauvre vautour subit ce va et vient à longueur de journée et durant de nombreux mois chaque année ! La gêne est donc réelle et cela peu incontestablement mettre en péril la reproduction et la nidification de ces grands rapaces. Il est aussi bon de savoir que si un œuf n'est pas couvé durant quarante minutes l'embryon meurt.
Je pense que n'importe quel randonneur amoureux de la nature est capable de comprendre ça.

Sachez aussi que les Bardenas ne se limitent pas à ces sites, aussi spectaculaires soient-ils : le territoire est très vaste et offre aux touristes de nombreuses perspectives de randonnées !

 

 

Pour conclure, et pour calmer les esprits, nous pouvons aussi souligner que la Réglementation Touristique en vigueur dans les Bardenas est très semblable à celles que l'on trouve dans de nombreux Parcs Naturels Européens et mondiaux.

 

Frédéric Moncoqut, webmaster du présent site internet.

 

 

"bardenas-reales.net" est un site gratuit conçu par un particulier. Soutenez-le en lui apportant une petite contribution.

Merci